Est-il avantageux de prendre un prêt pour rembourser sa proposition de consommateur ?

Retour à Publications
pret-rembourser-proposition-de-consommateur

Est-il avantageux de prendre un prêt pour rembourser sa proposition de consommateur ?

Retrouver leur santé financière est souvent au cœur des préoccupations de ceux qui doivent rembourser une proposition de consommateur. C’est pourquoi certaines personnes envisagent de contracter un prêt pour l’acquitter plus rapidement. Mais cette solution est-elle réellement avantageuse?

Avant de prendre une telle décision, il est important de peser le pour et le contre. Il faut également s’assurer de bien comprendre toutes les conditions liées au prêt. Sans quoi, la situation pourrait se détériorer.

Voici donc les avantages et désavantages de rembourser sa proposition de consommateur avec un prêt ainsi que des pistes de solution.

Les désavantages de rembourser sa proposition de consommateur avec un prêt

  1. Payer davantage de frais d’intérêts

    Une proposition de consommateur n’entraîne pas de frais d’intérêts. Il est donc possible de rembourser ses dettes selon l’entente conclue sans payer d’intérêt.
    À l’inverse, un prêt obtenu pour rembourser une proposition de consommateur sera toujours assujetti à un taux d’intérêt et entraînera des coûts additionnels.
    À la fin du prêt, une personne qui emprunte pour rembourser sa proposition de consommateur aura donc payé davantage que si elle avait continué à rembourser sa proposition.

  2. Risquer de contracter d’autres dettes

    Les gens qui sont en proposition de consommateur le sont parce qu’ils avaient des dettes trop élevées. Il peut donc sembler contradictoire ou risqué de contracter un prêt pour rembourser sa proposition de consommateur.
    Avant de contracter un prêt, il est donc conseillé de faire un examen de sa situation financière pour analyser ce qui est le plus avantageux. Y a-t-il un risque de s’endetter davantage? Sera-t-il possible de rembourser le prêt? L’important est de s’assurer que l’emprunt est vraiment la bonne solution pour vous et non un risque.

  3. S’exposer aux recours des créanciers garantis

    Dans certains cas, les créanciers exigeront des biens en garantie avant d’accorder le prêt destiné à rembourser la proposition de consommateur.
    En cas de défauts de paiement, les créanciers pourraient saisir le bien mis en garantie, comme une résidence, par exemple. Dans le cadre de la proposition de consommateur, l’équité serait demeuré à l’abri des créanciers.
    Avant d’opter pour cette solution, il faut se poser la question suivante : suis-je prêt à courir ce risque?

  4. Voir ses demandes de prêts refusées à répétition

    Obtenir un prêt d’une institution financière peut être une tâche ardue avec une proposition de consommateur à son dossier. Chaque demande refusée par une institution financière entraînera également une note de plus au dossier de crédit, ce qui diminue les chances d’obtenir le prêt convoité.
    Avoir un cosignataire est une option envisageable afin d’obtenir un prêt. Il faut cependant s’assurer de ne jamais manquer de paiements. Dans le cas contraire, cela pourrait causer des frictions avec le cosignataire.

Les avantages de prendre un prêt pour rembourser sa proposition de consommateur

  1. Améliorer le dossier de crédit

    Rembourser une proposition de consommateur peut prendre jusqu’à 5 ans. Durant cette période, une note figurera au dossier de crédit indiquant que vous êtes en proposition de consommateur. Une fois le remboursement complété, il faudra aussi compter 3 années supplémentaires pour que cette note disparaisse du dossier de crédit.
    Au total, la note peut donc figurer au dossier de crédit pendant 8 ans.
    Obtenir un prêt pour rembourser sa proposition de consommateur plus rapidement peut donc permettre d’effacer la note à son dossier avant ce laps de temps.

  2. Améliorer la cote de crédit

    Lorsqu’on obtient un prêt et qu’on le rembourse dans les délais, sans retard ni défaut de paiement, cela peut avoir une incidence positive sur la cote de crédit.
    En respectant les termes du prêt, on démontre être un bon payeur, ce qui améliore la cote de crédit. Cela est aussi vrai pour n’importe quel prêt.

Options pour rembourser une proposition de consommateur sans contracter un prêt

Il existe des options possibles pour rembourser plus rapidement une proposition de consommateur sans obtenir un prêt. Ces trois stratégies peuvent être avantageuses, à court ou à long terme.

  1. Augmenter les paiements

    La première stratégie pour raccourcir la durée de la proposition de consommateur consiste à augmenter le montant des versements.
    Par exemple, si le montant des versements est de 300 $ par mois, il serait possible de les augmenter à 325 $, à 350 $ ou à n’importe quel montant en fonction de son budget. Cela aura pour effet de raccourcir la durée de la proposition, sans avoir recours à un prêt.

  2. Appliquer un montant forfaitaire

    Il est aussi possible d’appliquer un montant forfaitaire à la proposition de consommateur. L’obtention d’un bonus, d’un héritage, d’un cadeau ou d’un remboursement d’impôt sont des occasions pour appliquer un montant forfaitaire à la proposition de consommateur et ainsi réduire la durée du remboursement.

  3. Accélérer la fréquence des remboursements

    La troisième stratégie consiste à accélérer la fréquence des remboursements. En effectuant des remboursements plus souvent, la durée de la proposition de consommateur diminue.
    Par exemple, une personne qui rembourserait 300 $ par mois pourrait changer pour effectuer des paiements des 150 $ aux deux semaines. Sans que cela n’affecte trop son budget, cette stratégie lui permettrait de rembourser 3 900 $ par année plutôt que 3 600 $. Une petite différence qui permettrait à cette personne de se libérer plus vite de sa proposition de consommateur.

Le prêt est-il bon pour vous?

Vouloir rembourser sa proposition de consommateur plus rapidement est un objectif tout à fait louable. Il faut cependant s’interroger pour déterminer s’il est préférable de recourir à un prêt ou à une autre stratégie pour atteindre cet objectif.

L’important est de bien analyser sa situation financière pour prendre une décision éclairée qui tient compte de ses intérêts et de la réalité.

Nos syndics autorisés en insolvabilité sont également disponibles pour conseiller et accompagner les gens dans ce processus d’analyse.

Chantal_Gingras-img-2017

Chantal, Gingras, CIRP, SAI

Syndic autorisée en insolvabilité

Travaillant au sein de l’entreprise depuis 1993, Chantal Gingras possède une solide expertise dans le domaine de l'insolvabilité commerciale et personnelle. Elle obtient sa licence de syndic autorisé en insolvabilité en 1999.

Elle est une membre très active au sein de la communauté de même qu’auprès de nombreuses associations professionnelles.

Elle succède à Claude B. Gingras à titre de présidente de l’entreprise le 1er janvier 2013.

Retour à Publications
Vous avez une question ?
Nous vous répondrons en 24 heures ou lors de la prochaine journée ouvrable.