Étude de cas : Régler des dettes liées à un problème de jeu

Étude de cas :

Régler des dettes liées à un problème de jeu

Les études de cas que nous proposons ne sont pas des histoires véridiques. Elles ne constituent en aucun cas des témoignages de clients. Elles sont cependant basées sur les expériences vécues par nos syndics autorisés en insolvabilité.

Ces études de cas fictives ne servent qu’à démontrer les résultats possibles de la mise en application de solutions à l’endettement. Dans la réalité, chaque situation est unique. Tout individus aux prises avec des problèmes de dettes devrait donc consulter un syndic autorisé en insolvabilité de Ginsberg Gingras pour déterminer la meilleure solution et les effets de celle-ci.

La faillite aide Bernard à traverser une période difficile suite au décès de sa conjointe

Bernard a travaillé toute sa vie à titre de fonctionnaire auprès du gouvernement fédéral. Il a pris sa retraite il y a maintenant 4 ans.

En novembre 2013, son épouse est décédée suite à un long combat contre le cancer. Seul et endeuillé, Bernard a malheureusement développé de mauvaises habitudes financières. Il a notamment fréquenté les casinos pour occuper son temps avec les jeux de hasards.

Bernard a fini par prendre conscience de son problème de jeu. Il cherche maintenant à se prendre en main. Lors de son évaluation gratuite auprès d’un syndic autorisé en insolvabilité (SAI) chez Ginsberg Gingras, Bernard explique sa situation.

Dettes pré faillite de Bernard

Total des dettes57 850 $
Prêt auto22 500 $
Dettes d'impôts850 $
Cartes de crédit 118 700 $
Carte de crédit 26 250 $
Marge de crédit9 250 $
Solde compte à découvert300 $

Remettre les clés du véhicule

Bernard n’est maintenant plus à jour dans ses paiements de voiture. Puisqu’il n’est plus en mesure d’effectuer les versements mensuels auprès du créancier garanti, le SAI explique à Bernard qu’il pourra remettre le véhicule au créancier détenant la garantie. Pour ce faire, le SAI prendra possession du véhicule et la procédure de faillite protègera Bernard contre ses créanciers. Bernard est soulagé puisque ce versement mensuel était un véritable fardeau pour son budget.

En guise de paiement, Bernard a effectué 21 versements mensuels de 150 $ chacun. Le SAI a déterminé le paiement en fonction du revenu net de Bernard ainsi qu’une grille de calcul établi par le Bureau du surintendant des faillites Canada (BSF).

Tel que prévu à l’instruction N° 1R3, Bernard a également bénéficié de deux consultations budgétaires avec son SAI. La première avait pour objet de conseiller sur :

  • Les dépenses et les pratiques de magasinages
  • Les signes avant-coureurs de difficultés financières
  • L’obtention et l’utilisation du crédit

La seconde consultation servait quant à elle à déterminer les causes budgétaires ou non budgétaires ayant entraîné l’insolvabilité. Lors de cette consultation, Bernard a admis avoir un problème de jeu.

Avec son accord, le SAI a donc référé Bernard à un centre spécialisé de traitement du jeu et des dépendances où il a obtenu de l’aide.

Dettes post faillite de Bernard

Total des dettes0 $
Prêt auto0 $
Dettes d'impôts0 $
Cartes de crédit 10 $
Carte de crédit 20 $
Marge de crédit0 $
Solde compte à découvert0 $

Après avoir fait tous ses versements, Bernard a été libéré de sa faillite. Toutes ses dettes furent effacées, incluant son prêt automobile. Bernard est très reconnaissant envers son SAI.

En résumé, Bernard a restructuré son budget et a pris les mesures nécessaires afin de diminuer son endettement.

Suite au conseil du SAI, il a été trouvé de l’aide auprès d’un centre spécialisé pour son problème de jeu.

Aujourd’hui, les ennuis financiers et les problèmes de jeu de Bernard sont choses du passé. Il a retrouvé la santé financière et s’est joint à un club de marche pour socialiser et occuper son temps.

De l’aide pour vous libérer de vos dettes

Que vous ayez un problème de jeu ou de consommation comme le personnage de Bernard ou non, nous pouvons vous aider à vous libérer de vos dettes. Ensemble, nous trouverons une solution adaptée à votre budget et votre situation.

Demandez votre évaluation gratuite. Chez Ginsberg Gingras, vous serez toujours traité avec respect et dignité.

0
+
débiteurs satisfaits
0
bureaux
au Québec et en Ontario
0
années
de services en insolvabilité
0
% de nos
propositions de consommateur sont acceptées
Vous avez une question ?
Nous vous répondrons en 24 heures ou lors de la prochaine journée ouvrable.