Étude de cas : Aux prises avec des dettes après une perte d’emploi

Étude de cas :

Aux prises avec des dettes après une perte d’emploi

Les études de cas que nous proposons ne sont pas des histoires véridiques. Elles ne constituent en aucun cas des témoignages de clients. Elles sont cependant basées sur les expériences vécues par nos syndics autorisés en insolvabilité.

Ces études de cas fictives ne servent qu’à démontrer les résultats possibles de la mise en application de solutions à l’endettement. Dans la réalité, chaque situation est unique. Tout individus aux prises avec des problèmes de dettes devrait donc consulter un syndic autorisé en insolvabilité de Ginsberg Gingras pour déterminer la meilleure solution et les effets de celle-ci.

Repartir à zéro après une perte d’emploi

Corinna, 39 ans et célibataire, travaille pour la même entreprise depuis 5 ans. Elle est représentante dans le domaine de l’alimentation. Elle gère la ligne des produits biologiques. Elle touche un salaire minimum brut de 3 000 $ par mois.

Avenante, elle a su se bâtir une bonne clientèle et réaliser de bonnes ventes. Ses efforts lui ont donc permis de toucher de bonnes commissions à ses débuts, allant même parfois jusqu’à doubler son salaire. Corinna en a profité pour acquérir plusieurs actifs de grande valeur. Elle possède notamment :

ActifsValeur
Maison210 000 $
Voiture19 000 $
Motocyclette Harley-Davidson13 000 $
REER5 000 $
Fonds de pension du Fonds
de Solidarité FTQ accumulé dans
un emploi précédent
32 000 $
Cas-perte-emploi

Les conséquences d’une perte d’emploi

Lorsqu’elle amorçait sa troisième année en tant que représentante, un compétiteur a lancé de nouveaux produits qui se sont rapidement accaparés beaucoup de parts de marché. Graduellement, ses clients se sont tournés vers le produit du compétiteur et les ventes de Corinna ont décliné.

Devenue moins compétitive dans le secteur des aliments biologiques, l’entreprise pour laquelle travaille Corinna a choisi de se retirer de ce marché. Malheureusement, cette décision entraîna la mise à pied de Corinna.

Malgré des tentatives répétées, Corinna n’est pas arrivée à se trouver un nouvel emploi rapidement. Pendant ce temps, elle a accumulé du retard dans ses paiements. Elle dut alors se résigner à accepter un poste moins payant qui n’était pas compatible avec son rythme de vie précédent. Après plusieurs mois en difficulté financière, Corinna a réalisé qu’elle avait trop de dettes et qu’elle n’arriverait pas à tout rembourser.

consequences-perte-emploi

Dettes de Corinna avant sa proposition de consommateur

Corinna a rencontré un syndic autorisé en insolvabilité (SAI) de Ginsberg Gingras pour obtenir une évaluation gratuite de sa situation. Voici la liste de ses créances :

Total des dettes308 007 $
Hypothèque à la banque178 012 $
Prêt auto23 899 $
Prêt avec Harley-Davidson16 440 $
Carte de crédit 139 677 $
Carte de crédit 225 116 $
Carte de crédit 39 856 $
Prêt personnel15 007 $

Après avoir été informée de ses différentes options par le SAI, Corinna prend une première mesure importante. Elle remet sa moto à son créancier garanti. Cette décision lui permet de diminuer ses dépenses mensuelles.

Afin de s’occuper de ses autres dettes, elle décide de faire une proposition de consommateur. Avec son SAI, Corinna fait l’analyse de sa situation financière et rédige un budget réaliste. Elle détermine qu’elle sera en mesure de conserver sa voiture et sa maison.

Avec ces renseignements en main, Corinna propose de payer 36 000 $ en guise de remboursement pour ses cartes de crédit et son prêt personnel. Elle effectuera des paiements mensuels de 600 $ pendant 5 ans.

Dettes de Corinna après sa proposition de consommateur

Le SAI soumet la proposition de Corinna à ses créanciers et tous sont favorables. Corinna est heureuse et soulagée.

Total des dettes201 911 $
Hypothèque à la banque178 012 $
Prêt auto23 899 $
Prêt avec Harley-Davidson0 $
Carte de crédit 10 $
Carte de crédit 20 $
Carte de crédit 30 $
Prêt personnel0 $

Puisqu’elle a fait une proposition de consommateur et établi son nouveau budget, Corinna peut faire face à ses obligations financières avec son nouvel emploi qui lui procure maintenant suffisamment de revenus. Elle peut enfin tourner la page 18 mois après le début de ses problèmes financiers.

De l’aide pour vous libérer de vos dettes

Que vos problèmes de dettes soient reliés ou non à une perte d’emploi comme le personnage de Corinna, nous pouvons vous aider. Peu importe votre niveau d’endettement, il est possible de vous en sortir. Ensemble, nous trouverons une solution adaptée à votre budget et à votre situation.

Demandez votre évaluation gratuite. Chez Ginsberg Gingras, vous serez toujours traité avec respect et dignité.

pour-vous-liberer-de-vos-dettes
Vous avez une question ?
Nous vous répondrons en 24 heures ou lors de la prochaine journée ouvrable.